chaine Youtube chaine Facebook

Revue SBR décembre 2013

N°21/2

Le système MultiFonction (MFS) Diagnostic des fonctions orales. J. DURÁN VON ARX*, M. SMI

Que signifie « MFS » (Système MultiFonction) ? Un système qui consiste en un protocole de diagnostic et de traitement orthodontique, basé sur le contrôle des différentes fonctions. L’orthodontie basée sur la philosophie MFS s’appuie sur une série de critères qui comprennent le diagnostic et le traitement orthodontique propres au cas et l’ajustement occlusal pendant la phase de contention.
Cette philosophie orthodontique d’autre part, défend trois niveaux d’action en orthodontie :
• la prévention, dans son sens le plus pur, sans recours aux appareils orthodontiques, en se basant seulement sur la normalisation précoce des fonctions
orales altérées, par une « thérapie de stimulation programmée » qui utilise certains éléments préfabriqués « MFS » ;
• les traitements interceptifs, méthodes de traitement
précoce des malocclusions utilisant des systèmes fixes et amovibles (fonctionnels) comme les « éducateurs » ;
• les traitements correctifs, ayant comme objectif de satisfaire les 12 clefs de l’occlusion. La mécanique utilisée est ergonomique mais hautement sophistiquée sur le plan biomécanique, utilisant des arcs super-élastiques avec des courbures inversées et des ancrages osseux antérieurs et postérieurs à type de mini-vis.
Les critères de « stabilité » et « d’esthétique » forment le binôme principal de la planifi cation du traitement orthodontique MFS, avec l’accent mis sur le premier des deux critères.
C’est pour cela que les attaches MFS existent avec des torques variés, nous permettant de choisir une prescription « individualisée » de fi n de traitement, en accord avec les caractéristiques morphologiques et occlusales de chaque cas.
Cette variabilité des torques permet aux attaches d’agir comme des éléments « actifs » dans la bio dynamique des mouvements dentaires.

Une petite histoire de l’orthodontie par J. Philippe

L’orthodontie a progressé par étapes. D’une façon bien schématique, on peut distinguer sept périodes, chacune marquée par une idée directrice.

Les équilibres essentiels / L’équilibre postural par J. Bohar
La dernière réunion nationale de la SBR, qui s’est tenue à Marseille, avait pour ligne
directrice « Les équilibres essentiels ».
Quel meilleur cadre pour aborder l’équilibre postural ?
La présentation est articulée en trois étapes. Après avoir établi le lien entre oeil et posture, puis entre oeil et manducation et par là même montré le lien entre manducation et posture, la troisième partie est consacrée au diagnostic postural.
Lire l’ensemble de l’article :

PDF - 231.3 ko
Les équilibres essentiels / Jacques BOHAR

Agora 2013 à Marne-La-Vallée

L’élastopositionnement, un choix thérapeutique : une solution cohérente et physiologique pour une occlusion fonctionnelle et individualisée

Le PUL (Propulseur Universel Light) : 10 ans d’utilisation par 2 praticiens (2e partie) par A. Firmin-Vincent et E. Allouch
Conçu en 1997 par Élie Callabe, orthodontiste, et Jean-Charles Morin, orthésiste, le PUL ou Propulseur Universel Light a été présenté pour la première fois en France en 2001, après quatre années de validations cliniques et techniques.
Utilisé à l’origine dans le traitement des classes II, il a bénéfi cié d’améliorations techniques qui permettent de corriger les sens sagittal, vertical, transversal et fonctionnel, ce qui lui vaut l’appellation d’« Harmoniseur 4D. »

La démarche qualité, quesaco ? par F. Aloe-Tavernier

Historiquement, la démarche qualité trouve sa source dans l’industrie avec pour but de garantir la conformité des produits. Si, au départ, il s’est agi d’éliminer les produits non conformes, on s’est ensuite attaché à garantir une qualité des produits et des services permettant d’améliorer sans cesse le système de production, mais également l’organisation de l’entreprise.
Ce concept s’est ensuite étendu à des organisations non marchandes comme l’enseignement ou la santé.

La chaîne de signifiants par M.G. Choukroun

Les notions de signifiant et de signifié proviennent des linguistes (Ferdinand de Saussure). Le signifiant fait référence au mot tel qu’il est tracé (donc au graphe), ou tel qu’il est prononcé (donc au son). Le signifié fait référence au sens.

Le stéricole par P. Azoulay

Le système Stéricode est un nouveau dispositif qui permet de rendre moins compliqué et moins chronophage l’ensemble des problèmes liés à la traçabilité de tout le matériel dans le cabinet dentaire, et en particulier pour tout ce qui est stérilisable.

C’est aussi un système qui permet de mieux gérer ses stocks, d’assurer le suivi des matériaux utilisés en bouche et d’être en parfaite conformité en cas de contrôle en fournissant un rapport complet de ces procédures (fi g. 1).

Le matériel nécessaire doit être installé dans la salle de stérilisation.

C’est l’endroit idéal car très proche des stérilisateurs et de tout le matériel utilisé. Ceci permet d’assurer la meilleure hygiène et asepsie possible pour le traitement du matériel qui a été souillé lors des interventions et répond à la démarche qualité que les praticiens désirent mettre en place dans leurs cabinets.

logo Société Bioprogressive Ricketts (SBR)

Copyright © 2011 Société Bioprogressive Ricketts (SBR).
Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Retour en haut de la page