chaine Youtube chaine Facebook

Les mini-vis 10 ans après !

15 janvier 2018

Journée coordonnée par : Carine Benyounes-Uzan, Anne-Marie Caubet-Doniat, Aurélie Firmin.

PROGRAMME DE LA JOURNEE DU 15 JANVIER 2018 :

Dr Adrien Marinetti :
Les mini-vis 10 ans après
Très à la mode dans les années 2000, beaucoup de mini-vis ont été posées à tort et à travers ( les dents ? )
Après des années de succès, succès partiels ou d’échecs, les indications de pose de mini-vis ont changé dans nos cabinets mais les même questions se posent :
— Les mini vis peuvent-elles éviter des extractions ou bien la chirurgie orthognathique ?
— Peut-on reculer une arcade entière avec des mini-vis ? de combien ?
— Est-ce le seul moyen d’ancrage ou bien est-ce que les élastiques ont encore leur place ?
Nous essaierons de répondre à ces questions à la vue de nombreux cas cliniques.

Dr Philippe Tuil et Dr Julien Arnal :
Utilisation au quotidien des mini-vis en orthodontie
Depuis une dizaine d’années, les minivis ont complété l’arsenal thérapeutique des orthodontistes mais leur manipulation ne s’est pas encore complètement généralisée. Ce nouvel outil peut pourtant permettre une facilitation de la gestion de l’ancrage et offrir de nouvelles possibilités de déplacements. Une bonne compréhension de la mécanique permettra d’anticiper les effets secondaires liés aux forces mises en jeu. A travers des situations cliniques rencontrées au quotidien, des exemples d’utilisations efficientes des ancrages osseux seront exposées.

Pause

Dr Bruno Felpeto :
Recul molaire assisté par mini-vis, biomécanique et effets parasites
L’utilisation des mini vis nous ouvre de nouvelles perspectives de traitement dans la gestion des classe II. Tant du point de vue du contrôle de l’incisive inférieure, de la collaboration des patients et du respect des tissus mous de la face.
Dans le cadre de la distalisation molaire les mini vis nous permettent de réaliser ce que nous faisions avec les FEB de façon plus efficiente et plus discrète.
Nous allons voir différentes techniques de recul molaire et la biomécanique associée afin de comprendre les nombreux effets parasites qui s’expriment et de pouvoir les anticiper.
Nous nous cantonnerons à l’utilisation des vis vestibulaires afin de réaliser le recul molaire. Les vis palatines nous servirons d’ancrage indirect dans les phases de recul des Pm et du secteur incisivo-canin.
Ces mécaniques entrainent de nombreux effets parasites qui vont concerner les arcades alvéolaires toutes entières et également les dents.
Il faudra les connaitre pour avoir une pratique apaisée dans l’utilisation quotidienne de ces ancrages.

Déjeuner

Dr Jean-Baptiste Kerbrat : 
Atelier pratique : Trucs et Astuces des mini-vis

Dr Fredéric Haïm : 
Des mini-vis pour un exercice serein
Dans une approche résolument clinique et grâce à d’un recul de plus de 10 ans, un panorama des indications des minivis sera exposé sans prétendre à l’exhaustivité.
Le détail de la biomécanique propre à chaque situation sera développé pas à pas, en insistant sur les erreurs les plus courantes, les effets parasites fréquemment observés et les moyens de les prévenir.
Une attention particulière sera portée sur la simplification des mécaniques, quand cela est possible, pour accéder à une orthodontie light voire minimaliste.

INSCRIPTION :

PDF - 354.2 ko
Bulletin mini-vis 15 janvier 2018



Imprimez et remplissez dès maintenant le bulletin ci-contre, renvoyez-le accompagné de votre règlement à : Dr Juliette Bogey-Cendron, 30 rue de Fontenay 92330 Sceaux

Lieu :
Hôtel des Arts et Métiers

Plan d'accès

Pour vous y rendre : Hôtel des Arts et Métiers 9 bis avenue Iéna, Paris,

logo Société Bioprogressive Ricketts (SBR)

Copyright © 2011 Société Bioprogressive Ricketts (SBR).
Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Retour en haut de la page