chaine Youtube chaine Facebook

Le cabinet connecté : aujourd’hui c’est demain !

4 juin 2018

Conférenciers et résumés :


Guillaume LECOCQ :
Les technologies 3D sont-elles le futur de l’orthodontie ?
En 1997 ont été déposés les premiers brevets concernant la réalisation d’appareils orthodontiques par CFAO. 20 ans plus tard, ces technologies autrefois propriétés exclusives des groupes industriels se vulgarisent et se démocratisent transférant les possibilités de conception et fabrication au sein des cabinets orthodontiques. Le praticien peut désormais retrouver ses compétences pleines et entières de thérapeute s’il accepte ce changement de paradigme et souhaite redevenir “doctor” et non plus “provider”.

Arnaud COSTI :
De l’empreinte optique au monitoring, comment appréhender « l’orthodontie numérique » ?
C’est un fait, l’orthodontie est entrée dans une nouvelle ère, celle du « tout numérique ». En effet, nous avons à disposition de nouveaux outils high tech qui permettent de fluidifier notre activité. Pour ma part, j’insisterai sur la place centrale qu’occupent les empreintes optiques et le monitoring dans l’organisation de mon cabinet.

Serge DAHAN :
L’orthodontie moderne et l’utilisation des dernières technologies numériques
« L’orthodontie moderne prend le virage du numérique. Que ce soit pour les dispositifs linguaux ou les aligners, il parait évident actuellement d’utiliser les dernières technologies numériques afin d’obtenir un résultat précis et reproductible. Pourquoi ne pas appliquer ce raisonnement aux attaches vestibulaires ? Le système INSIGNIA (Ormco) est un concept de traitement vestibulaire conjuguant fiabilité, conception assistée par ordinateur, individualisation et reproductibilité ».

Olivier SETBON :
Changer nos traitements par aligneurs avec dental-monitoring
Les traitements par aligneurs ont apporté une révolution dans nos cabinets au même titre que l’arc droit avait révolutionné l’Edgewise.
Pour paraphraser Pierre Planché, grâce au contrôle à distance et le dental-monitoring, l’Invisalign nouveau est arrivé ! En effet, cela nous autorise une programmation inédite des mouvements dentaires avec un meilleur contrôle, un confort augmenté et un allègement de nos planning.

Dr Jean-Michel FOUCART :
L’avénement des technologies numériques en orthodontie autorise désormais une intégration totale afin d’optimiser la prise en charge des patients :

  • acquisitions optiques et radiographiques 2D ou 3D
  • diagnostic semi- automatisé
  • set-up automatique
  • impression numérique 3D. Si la mise en oeuvre initiale de ce flux numérique peut initialement apparaître complexe, une approche méthodique permet d’aborder les différentes étapes de ces nouveaux processus. L’objectif de cette présentation est, en échangeant avec les participants, d’envisager de manière pratique une mise en oeuvre simplifiée de ces nouvelles modalités.

INSCRIPTION :

PDF - 391.5 ko
Bulletin d’inscription Paris 4 juin








Attention

  • Tarifs préférentiels jusqu’au 22 mai 2018.
  • Pour bénéficier du tarif membre, vous devez être à jour de votre cotisation 2018.

Contact : sbr-idf@bioprog.com

Plan d'accès

Pour vous y rendre : Salons de l'Hôtel des Arts et Métiers - 8h30 - 17h00, Paris,

logo Société Bioprogressive Ricketts (SBR)

Copyright © 2011 Société Bioprogressive Ricketts (SBR).
Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Retour en haut de la page