chaine Youtube chaine Facebook

Finitions occlusales, occlusion fonctionnelle, élastopositionnement. Pourquoi, comment ?

Danielle DEROZE, Jean LACOUT * - Revue Orthop Dento Faciale 2011

RÉSUMÉ

La dernière phase des traitements orthodontiques est celle des finitions occlusales. Cette phase à la fois complexe et subtile mérite une réflexion approfondie sur les moyens thérapeutiques de parvenir à une occlusion optimale.

L’élastopositionnement se présente comme un concept thérapeutique simple, s’appuyant essentiellement sur la notion d’individualisation associée à un projet codifié et réfléchi.

L’élastopositionnement permet de composer une occlusion fonctionnelle répondant aux trois critères fondamentaux d’efficacité, d’harmonie et d’économie de fonctionnement de l’appareil manducateur.
Un cas illustré permet de saisir la conception et l’action particulière de ce type d’appareil.

MOTS-CLÉS

  • Fonctions occlusales
  • Elastopositionnement
  • Centrage
  • Guidage
  • Calage
  • Stabilité.

INTRODUCTION

Peut-on concilier la variabilité biologique humaine, l’organisation des arcades dentaires et la morphologie dentaire individuelles lors des traitements orthodontiques ?
À l’heure des techniques plus ou moins (malheureusement ?) standardisées, ce défi orthodontique quotidien, peut se révéler fastidieux, particulièrement dans la phase des finitions.
Le stade des finitions occlusales est une étape difficile, voire cruciale : patients lassés et nécessité de longues séances cliniques pour atteindre les objectifs de cette dernière phase thérapeutique. Qui plus est, le plus souvent, à ce stade du traitement, l’esthétique est restaurée et le praticien consciencieux éprouve beaucoup de difficultés à convaincre son patient de continuer son traitement jusqu’à l’obtention d’une occlusion aboutie.

Notre propos est de tenter de montrer tout l’intérêt d’un concept simple et intelligemment individualisé : l’élastopositionnement et, à l’intérieur de ce concept global, l’utilisation d’appareils de choix pour des finitions rapides et facilitées : l’Élasto-Aligneur et l’Élasto-Finisseur.

* Danielle Deroze et Jean Lacout sont membres du groupe AGORA, chargé de développer le concept d’Élastopositionnement.

Suivez le lien pour télécharger l’article

logo Société Bioprogressive Ricketts (SBR)

Copyright © 2011 Société Bioprogressive Ricketts (SBR).
Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Retour en haut de la page